Rentabilisez votre voiture

Les dépenses liées à l’utilisation de la voiture pèsent de plus en plus lourd dans le budget.
Une bonne raison de connaître les astuces qui permettent de les alléger…
…avec nos conseils pour économiser sur

1. Voyagez accompagné-e et partagez les frais de carburant

Vous effectuez un trajet en voiture et il vous reste de la place ? Prenez un ou plusieurs passagers. L’autostop programmé est facile ! Des sites Internet permettent de s’organiser pour effectuer des trajets à plusieurs. L’inscription en ligne est gratuite. Vous proposez un ou des trajets sur le site et spécifiez le nombre de places libres. Vous accueillez une ou plusieurs personnes dans votre voiture. En contrepartie, elles participent aux frais d’essence et de péage. Carpooling, blablacar, 123envoiture, covoiturage-libre (gratuit et sans publicité) et karzoo sont des sites qui rendent le co-voiturage facile. Des applications permettent également d’accéder à ces informations à tous moments.

2. Louez votre voiture lorsque vous n’en avez pas besoin

Peut-être n’avez-vous pas besoin de votre véhicule tous les jours. Vous pouvez alors le louer facilement grâce aux services d’organisations qui mettent en lien les propriétaires de voitures et les locataires.
Buzzcar, Drivy, Ouicar sont des services que l’on trouve sur Internet. Ils facilitent la location de voiture entre particuliers. À l’heure, à la journée, au week-end ou à la semaine, louer votre voiture devient un jeu d’enfant. En quelques clics, vous déposez votre annonce en ligne : vous spécifiez le modèle, votre localisation, les disponibilités du véhicule. Un contrat est établi avec le locataire. La location de voiture entre particuliers comprend une assurance voiture tous risques spécifique. Les personnes qui louent leur voiture ainsi gagnent en moyenne entre 200 et 300 euros par mois.

3. Pratiquez l’autopartage et diminuez vos coûts

Vous êtes propriétaire d’une voiture, mais vous ne l’utilisez que pour aller au travail. Près de chez vous, une personne souhaite acquérir une voiture, mais elle en a principalement besoin le week-end ou certains soirs. Vous pouvez donc partager votre voiture… et les frais relatifs à celle-ci. Ceci permettra à chacun de faire des économies. Les factures d’assurance, de carburant, de réparations, la décote du véhicule et autres frais seront partagés proportionnellement. Pour que les choses soient claires, un contrat est établi entre les conducteurs. Un deuxième conducteur est inscrit dans le contrat d’assurance. Un carnet de bord se trouve dans le véhicule, il permet de noter les kilomètres parcourus par chacun et d’échanger des informations. Vous pouvez demander un acompte au début de chaque mois ou au début de l’année, puis calculer le solde selon les kilomètres parcourus.

4. Prêt : prévoyez un second conducteur dans votre d’assurance ou payez la facture en cas d’accident

Prêter votre voiture, en échange d’un service par exemple, engage votre responsabilité. En cas d’accident causé par votre voiture, c’est en effet vous, le titulaire du contrat, qui aurez le malus. Pensez donc à vérifiez quelques points auprès de votre assurance.
Vous avez prêté votre voiture à un conducteur occasionnel et il a un accident :

  • votre voiture n’est pas l’origine de l’accident : l’assurance du véhicule qui a provoqué le sinistre prend en charge les dommages ;
  • votre véhicule est à l’origine de l’accident : votre garantie responsabilité civile entre en jeu.

Dans ce dernier cas, deux scénarios sont possibles :
1) Si vous êtes assuré « au tiers », les réparations ne sont pas prises en charge par votre assurance, même si ce n’est pas vous qui conduisiez votre véhicule. Vous devez donc vous arranger avec la personne qui vous a emprunté la voiture pour trouver une solution.
2) Si vous avez conclu l’option d’assurance « conducteur occasionnel », votre assurance prend les frais en charge. Elle applique toutefois une franchise si votre véhicule est endommagé.

Pour les prêts réguliers, souscrivez une assurance qui inclut un conducteur secondaire. Certes, le montant de votre prime en sera un peu augmenté. Mais en cas d’imprévu, les indemnisations seront plus élevées.

5. Transportez des colis et recevez de l’argent

Le colis voiturage met en relation deux personnes : un messager qui effectue un trajet et un particulier qui souhaite envoyer un objet à une adresse précise. Les conducteurs s’inscrivent sur colis-voiturage.fr. Ils indiquent le volume de place disponible dans leur voiture et précisent le parcours qu’ils vont effectuer à une date donnée. Ce site Internet répertorie tous les trajets. Les personnes qui ont un objet à transporter consultent le site, puis contactent le conducteur afin de régler les détails. Les deux parties se mettent d’accord sur un prix et le tour est joué !

6. Louez de l’espace publicitaire sur votre voiture

Votre voiture sert de support pour diffuser un message publicitaire, cela se nomme « affichage mobile ». En échange, vous gagnez 70 à 300 euros par mois. Pour offrir ce service, il faut posséder une voiture en bon état et l’utiliser tous les jours en ville. Vous devez également sortir régulièrement et stationner dans une rue passante. Bref, on doit voir votre voiture !
Voici comment accéder à l’affichage mobile :

  • vous vous inscrivez en ligne sur Carlogo ou pub’n drive par exemple ;
  • la société en question vous convoque pour évaluer votre candidature ;
  • vous signez un contrat ;
  • vous déposez votre voiture auprès de la société pour y faire appliquer la publicité ;
  • vous roulez comme d’habitude ;
  • au terme du délai convenu, vous amenez votre voiture à la société pour en retirer la publicité ;
  • vous recevez votre rémunération.

Si ce système vous convainc, vous pouvez encore gagner de l’argent en parrainant des amis.